Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A FLEUR DE VIE
  • A FLEUR DE VIE
  • : Développement des capacités d’adaptation et du potentiel de réalisation auprès des personnes Traumatisées crâniennes et cérébro-lésées.
  • Contact

Recherche

Graines de vie

Web Hit Counter 
 
personnes ont visité ce blog depuis le 28 août 2006
SmartBargains Discounts

TRAUMA CRÂNIEN ET AVC

A FLEUR DE VIE

accompagne ma réflexion sur la capacité de l'homme à se transformer et à s'adapter et souligne ma volonté de prouver que chaque personne handicapée peut mobiliser ses aptitudes et développer ses capacités.

17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 12:45

Basée sur le travaux des neuroplasticiens, notre intervention est liée à notre volonté de développer un « potentiel de réalisation » (appelé aussi aptitude) et de créer un environnement favorable pour les personnes concernées par une lésion cérébrale.

La méthode que nous avons développé – La Mobilisation Structurelle des Aptitudes – aspire à une transformation de l’individu tout entier, à une recherche continuelle sur les « bonnes choses » de la personne et considère que chaque personne peut mobiliser ses aptitudes et développer ses capacités.

Objectif Compostelle. Proposition de programme pour Pierre-Marie.

A partir de l’Evaluation du Potentiel de Réalisation de Pierre-Marie effectué durant 3 jours à domicile, nous avons proposé de mettre celui-ci au centre d’une aventure familiale, qui va rompre avec le cadre habituel de vie, qui va donner un sens à l’action et qui pourra être portée non-seulement par la famille, mais aussi par un environnement plus large.

 Il s’agit d’introduire une modification radicale des interactions entre Pierre-Marie et son environnement afin de permettre une modification des réponses et donc une modification des comportements. (Le comportement étant une façon particulière de répondre à une interaction environnement / sujet).

Cette aventure, qui est aussi au cœur des valeurs de la famille, est de pouvoir accomplir le pèlerinage du Chemin de Compostelle.

C’est autour de cet objectif : arriver à Compostelle, que nous avons construit le programme d’intervention.

 

L’objectif opérationnel de ce programme est de permettre à Pierre-Marie de dépasser ce que nous appelons le « Mur du Soi ». Ce mur est bâti sur une image de soi négative, sur les doutes, les peurs, les angoisses, les douleurs, les échecs, les fatigues, les blocages, les inhibitions ou désinhibitions, la dépression.

Toute initiative va se cogner contre ce mur et rebondir vers la personne qui va alors adopter des comportements de fuite afin d’éviter de se retrouver dans la même situation. Le « Mur du Soi » va bloquer toute possibilité d’accès à la réalité et donc toute possibilité de travailler avec cette réalité, de la connaître, de l’apprivoiser, de la transformer.

Le Chemin de Compostelle va être le support d’une organisation, d’une structuration, d’une planification des situations, tout en accompagnant Pierre-Marie à chaque instant afin de pouvoir contourner le « Mur du Soi » source de passivité et de dépression.

Chaque instant de réussite, chaque victoire, chaque mouvement, chaque initiative, chaque rencontre va fissurer le « Mur du Soi » et l’effriter.

Les « agents de changement » constitués par les accompagnateurs familiaux vont développer la mise en relation de l’environnement au cours de laquelle Pierre-Marie va chercher à reconnaître, à transformer, à expliquer ou à comprendre l’environnement ou le réel. De même, l’environnement, le réel vont modifier le comportement existant et engager Pierre-Marie à répondre progressivement aux exigences de la situation.

 

Détails du programme.

 

Le programme quotidien que Pierre –Marie va suivre cible en premier lieu ce que nous appelons de système du sentiment, afin de développer la capacité de Pierre-Marie à ressentir le vrai et le réel. Il s’agit pour Pierre-Marie :

 

  • D’arriver à ressentir et à exprimer ce qu’il aime, ce qui lui fait plaisir.
  • De développer son estime de soi par la réussite de l’action.
  • De développer la prise de conscience de son unicité.

 

Nous allons ainsi agir sur les aptitudes liées aux comportements et en particulier celles liées à la volonté (savoir mobiliser ses forces personnelles pour atteindre un but) ; celles liées à l’affectivité (savoir éprouver des émotions et d’autres sentiments personnels) ; celles liées à la manière d’agir (savoir se diriger soi-même, savoir se comporter dans une circonstance déterminée).

Chaque jour sera mis à profit afin de développer la motivation, l’esprit de décision, l’initiative, la persévérance, l’intérêt, la patience, le désir, l’émotion, l’estime de soi, le sentiment d’appartenance, l’adaptation, la sociabilité, l’affirmation de soi, le respect des règles, l’écoute, le contrôle des émotions.

 

En deuxième lieu, nous allons cibler le système de l’équilibre global. Il s’agit de développer la capacité  de Pierre-Marie à ressentir chaque moment comme une raison de vivre ou d’agir en prenant en compte différents éléments : la nutrition, la condition corporelle, la force vitale, la vie sociale.

La modification du système de l’équilibre global va permettre de lutter contre les sentiments d’abandon, d’impuissance, de déséquilibre intérieur qui envahissent la personne concernée par le handicap face aux épreuves.

Les aptitudes que nous allons développer sont celles liées à l’émergence de l’ensemble des interactions : élans, désirs, décisions et en particulier les aptitudes liées à l’harmonie des relations (savoir se retrouver, accepter la vie comme elle vient) ; les aptitudes liées à l’intériorité (savoir être seul avec soi-même, avoir accompagner chaque sensation de respiration, savoir dépasser son image) ; les aptitudes liées à l’acceptation de soi (savoir accepter les traumatismes et se focaliser sur sa force vitale).

C’est ainsi que nous allons travailler la résistance à l’effort physique ponctuel, la résistance à l’effort mental ponctuel, le bien-être, la mobilité, le goût, l’odorat, la vision, l’affirmation de soi, la sociabilité, la patience, la persévérance, la décision, l’expression verbale et non-verbale, l’anticipation, le jugement.

Enfin le dernier système ciblé sera le système conscient  qui comprend la vigilance, la pensée, la temporalité.

Il s’agit de développer la conscience d’exister, la conscience de l’action, la capacité à faire attention, à prévoir, agir en conséquence de cause, organiser ses idées, imaginer un événement, établir une relation chronologique des évènements les uns par rapport aux autres et de les situer dans le passé/présent/futur.

Le système conscient est le lieu de notre expérience à partir duquel nous connaissons et créons notre propre réalité avec une certaine connaissance de ce que nous sommes en train de faire.

Les aptitudes concernées par le système conscient sont celles liées aux activités intellectuelles : connaissance, organisation, utilisation des fonctions psychiques. Nous allons ainsi agir sur les aptitudes liées à la conscience de l’environnement  (savoir saisir les stimuli de l’environnement et leur attribuer une signification) ; les aptitudes liées à la conscience de la réalité (savoir comprendre la signification de ses sensations ainsi que les réactions qu’elles suscitent afin de prendre connaissance de son existence) ; les aptitudes liées à la conscience de soi (savoir être conscient de ses besoins, de son existence, de ses capacités).

Chaque instant sera l’occasion de développer la vigilance, l’attention, la concentration, la conscience de soi, l’orientation spatiale et temporelle, la mémoire, la réflexion, l’analyse, le raisonnement, le jugement, l’anticipation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe RANCHON - dans A Fleur de Vie
commenter cet article

commentaires